International Fund fOr Research on LYME disease

Projet PHELIX

Résumé proposé par le Dr Louis TEULIÈRES


Le conseil scientifique d’IFL a décidé de soutenir l’action de recherche de PHELIX, dont l’objectif est la mise sur le marché d’un test permettant de mieux diagnostiquer l’infection liée aux Borrelia et basé sur l’utilisation des phages qui sont en fait des virus « chasseurs de bactéries ».

Ces virus spécifiques de Borrelia sont capables : soit de les détruire (phages lytiques) soit d’intégrer une partie de leur ADN dans celui de la bactérie (phages lysogéniques) pour modifier son métabolisme et la rendre plus sensible à divers facteurs de traitement.

L’étude proposée permettra de comparer les différents tests existants au test/phage afin d’en évaluer sa pertinence.

L’étude portera sur 40 sujets piqués par des tiques depuis moins de 3 mois et 40 sujets ayant été piqués il y a plus de 6 mois, traités et présentant toujours des symptômes. Les participants seront comparés à des sujets sains (20 donneurs de sang volontaires) et ont bénéficié gratuitement du test Western Blot (en cas de non remboursement), d’une PCR normale et du test PCR /phage.

La réaction en chaîne par polymérase (PCR est l'abréviation anglaise de Polymerase Chain Reaction) est une méthode de biologie d'amplification de gènes. Elle permet de dupliquer en grand nombre une séquence d’ADN ou d’ARN connue, à partir d'une faible quantité (de l'ordre de quelques picogrammes) d’acides nucléiques repérés. On peut ainsi, par exemple, détecter la présence de bactéries ou de virus ou mesurer une charge virale (concentration du virus) dans le sang ou autre milieu. Pour le diagnostic des Borrelia, la PCR normale recherchera des séquences de gènes de bactéries, vivantes ou mortes. Or ce type de bactérie circule peu. Le diagnostic n ‘est donc pas très sensible. La PCR phage recherche les virus spécifiques des Borrelia. Or ceux-ci sont plus nombreux que les bactéries et circulent : le test devrait donc être plus sensible. Et surtout sa positivité signe la présence de bactéries vivantes. Ce sera le seul test capable de donner cette information.